[dpr_team_box title= »Ley Mboramwe » subtitle= »Artiste » description= » » text_alignment= »center » overlay_color_hover= »rgba(255,255,255,0.8) » idle_overlay_gradient= »180;0%/rgba(0, 0, 0, 0);52%/rgba(255, 255, 255, 0);100%/rgba(255, 255, 255, 0.4) » social_networks= »%5B%7B%22network%22%3A%22facebook%22%7D%2C%7B%22network%22%3A%22instagram%22%7D%5D » style= »style-6″ image_id= »14630″ enable_idle_overlay= »yes » title_color= »#111111″ subtitle_color= »#111111″ content_color= »#111111″ icon_color= »#111922″ use_link= »yes » box_link= »||| »]
[dpr_heading type= »type-01″]Biographie[/dpr_heading]

Est originaire de la République démocratique du Congo. Il a obtenu son diplôme en Beaux-Arts à l’Académie des Beaux de Kinshasa (le centre de l’Afrique). Son expérience de vie au Congo, ses souffrances, sa beauté, sa politique, sa culture et ses circonstances économiques sont évidentes dans son travail.

À travers son travail, il a essayé de transmettre le rythme, l’émotion et la liberté de l’esprit humain. Ses silhouettes ne sont pas seulement une représentation du moi physique, mais plutôt un amalgame de chair et d’esprit. L’esprit comme quelque chose à la recherche d’une attache tangible à la terre. Ses tentatives de travail incarnent un caractère sacré trouvé dans les peintures rupestres originales. Peintures, qui pour lui représentent une époque où l’homme était vrai et entier. C’est aussi à cause de cela qu’il voit son travail comme un pont entre l’esprit et la terre.

Le corps humain est utilisé comme un moyen de raconter des histoires et un reflet de la vie. Où des histoires telles que le pillage, la faim, la maladie, les cauchemars, les rêves et les joies de l’existence humaine sont théoriquement représentées.

Mboramwe tente de transfigurer la chair en esprit, la chair dans les profondeurs de la souffrance et du bonheur humains, la chair dans la beauté intérieure et le désespoir de la vie humaine. Il utilise le corps comme un miroir de l’âme.

Ley Mboramwe

[dpr_portfolio_grid source_type= »query » items_to_display= »12″ columns= »3″ columns_tablet= »2″ columns_mobile= »1″ enable_masonry= »yes » items_margin= »20″ outside_content_padding= »25″ overlay_icons_size= »45″ overlay_icons_font_size= »16″ categories_include= »61″]